Junk Wars

Encore un étonnant et sympathique petit film d'animation.

Nous polluons aussi l'espace et, qui sait, un jour nous serons peut-être obligés d'envoyer des trashonautes pour nettoyer les environs de la planète.
Hommage musical à 2001 l'Odyssée de l'Espace.


Mille et un mètres

Il y a 2 ans, je publiais Le Syndrome de l'Agave, billet dans lequel il était question de la construction de la future plus haute tour du monde en Arabie Saoudite, et comment, d'après certaines théories, les édifications de ces tours symboliques annoncent souvent la fin d'une ère.
Le billet se terminant par le fol espoir que cette construction coïnciderait avec le déclin de la suprématie énergétique du pétrole.
Il y a 2 ans, le brut se négociait à plus de 100$ le baril, aujourd’hui, il est à 39$.
J'étais en train de me féliciter pour ma clairvoyance lorsque j'appris que Dubaï n'avait pas l'intention de se contenter de sa tour Burj Khalifa, culminant à 828 mètres, et voulait en construire une autre juste un peu plus haute !
Un géant de l'immobilier (expression consacrée) dit vouloir faire ce “cadeau” à la ville pour l'exposition universelle prévue en 2020. Un peu la Tour Eiffel du 21ème siècle…
Encore plus fort, un projet de tour de plus de 1100 mètres à Bassorah, en Irak.
Notons que pour arriver à cette hauteur, ils vont poser une antenne de 188 mètres sur une tour de 960 mètres, car c'est la hauteur totale qui compte…
Visiblement le pétrole pas cher ne les inquiète pas trop dans la région, ils doivent parier sur une inévitable remontée des cours, ils n'imaginent sûrement pas la fin de l'or noir.
Pour moi, voir tous ces agaves se dépêcher de fleurir autour du Golfe Persique m'encourage à parier sur les énergies renouvelables.


Future plus haute tour de Dubaï

Ça ressemble bien à une Tour Eiffel moderne non ?


Hypérions

C’est le type de projet communément qualifié de “projet fou”, et pas seulement parce que son architecte, Vincent Callebaut, est belge.
Perso, ce que je trouve fou, c’est de continuer à vivre comme nous le faisons. Comme de ne jurer que par le nucléaire en prétendant que c’est une énergie bon-marché et que les énergies renouvelables sont chères et peu performantes ou de vouloir à tout prix extraire du gaz de schiste histoire de balancer encore plus de CO2 dans l’atmosphère ! Ou, comble du tueur de planète décomplexé, de se réjouir de la fonte des glaces arctiques qui permettra d’exploiter d'éventuelles ressources pétrolières. Bref, de savoir que nous allons droit dans le mur et de ne même pas arrêter d’accélérer !!
Quoi ?
Non, je ne m’énerve pas, je m’égare juste un petit peu.

Un projet futuriste, disais-je, conçu pour une ville nouvelle non loin de New Delhi en Inde.
Il s’agit de 6 tours de 36 étages abritant 1000 logements et couvertes de végétation. Espaces agricoles, arbres fruitiers, plantes médicinales, bassins d’aquaculture, un écoquartier qui doit produire de quoi se nourrir, être autosuffisant en énergie grâce principalement au solaire et pratiquer le recyclage de l’eau.
Un écoquartier peuplé d'urbaculteurs et non de consommateurs aveugles.

Allez voir les belles images sur cet article ou celui-ci et ne me dites pas que ça fleure bon l'utopie soixante-huitarde revisitée par le 21ème siècle, sinon je vais encore m'emporter...

Les 6 tours du projet Hypérions


À voir également, le site de Vincent Callebaut et tous ses projets aussi verts que futuristes.

Ours d'or

Le festival international du film de Berlin a ouvert ses portes hier.
L'an dernier, ils ont eu le courage décerner l'Ours d'or à un petit chef-d'œuvre du cinéma iranien: Taxi Téhéran, un film atypique, inventif et ô combien réjouissant et optimiste.
Espérons de belles découvertes cette année encore.